9 novembre Première séance de négociation de l’assurance chômage

L’urgence est de lutter contre la précarité

La délégation CGT est venue signifier que l’urgence pour les travailleurs privés totalement ou partiellement d’emploi était de lutter contre la précarité, favorisée par les réformes du gouvernement et l’usage de plus en plus développé qu’en fait le patronat. Nous avons porté les quatre-pages de nos propositions et déchiré symboliquement la lettre de cadrage du gouvernement qui exige 3,9 milliards d’euros d’économies sur le dos des chômeurs, en ciblant particulièrement les travailleurs précaires.

Lire l’Echo des négos assurance chomage n° 1 du 12 nov 18

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.