Point d’étape sur la mise en place du CEP.

Au CCE du 2 mars 2017 était à l’ordre du jour un point d’étape sur la démarche d’accompagnement à la mise en œuvre du Conseil en Évolution Professionnelle.

La création du Conseil en évolution professionnelle (CEP) et du Compte personnel de formation (CPF), sont les mesures phares de la loi du 5 mars 2014.
Mais cette loi souffre de faiblesses :
aucun budget n’est prévu pour le CEP, les droits au CPF sont notoirement insuffisants pour répondre aux besoins de financement, un Service Public Régional de l’Orientation qui n’est qu’une vision rabougrie du service public ayant pour objectif la seule coordination des acteurs qui à terme pourraient être n’importe quel organisme privé qui aurait obtenu son habilitation par la Région.

Faute de financement du CEP, les opérateurs, Pôle emploi en tête, ont généralement fait avec l’existant.

La question fondamentale d’une orientation choisie et d’une offre de formation qui ne serait pas exclusivement tournée vers la réponse aux besoins immédiats des entreprises n’a pas été posée, la place et le rôle du Service Public de l’Emploi n’ont pas été débattus !

Plus de détails ici : CCE Expression CGT sur le CEP

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *