Le nouveau pari de la confiance : Pôle emploi en mode start-up !

A quelques mois de la renégociation de la convention tripartite qui sera lourde de conséquences pour notre établissement, la direction générale s’agite en tous sens pour essayer de donner une image moderne de Pôle emploi. C’est le nouveau pari de la confiance : Pôle emploi en mode start-up !

La direction générale le dit clairement dans sa note du 2 juin 2017 : « cette démarche s’inspire des derniers courants managériaux et modes collaboratifs ».

Chaque site ou bassin pourra s’organiser comme il veut du moment qu’il atteint les objectifs fixés par la DG, quitte à ne pas respecter les textes et décisions qui régissent Pôle emploi.
Pour les usagers, le risque est grand de les voir soumis à d’importantes inégalités de traitement.
Selon les territoires, les horaires d’ouverture, les modes de réception et les façons de traiter les dossiers pourront varier.

Mais tout peut-il être vraiment fait ?  Si c’est le cas, la CGT propose : 

  • la réception du public quand celui-ci en exprime le besoin et non uniquement sur rendez-vous,
  • la fin du tout numérique obligatoire pour tout ce qui concerne l’inscription et le dépôt de documents,
  • la fin de toute forme de sous-traitance, donc de privatisation,
  • la fin de l’agrégation des offres d’emploi,

et la liste n’est pas exhaustive !

C’est en reconstruisant un service public digne de ce nom que nous sauverons Pôle emploi,
pas en singeant les entreprises cotées au Nasdaq.

La CGT a une conception des services publics bien plus moderne et ambitieuse !

Lisez notre tract : CGT – Le nouveau pari de la confiance Pôle emploi en mode start-up

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *